Vous êtes ici

Message d'erreur

Notice : Undefined variable: base_url dans include() (ligne 13 dans /var/home/ffbb/public_html/sites/all/modules/custom/ffbb_main/themes/ffbb-footer-contact.tpl.php).
TEAM FRANCE BASKET - QUALIFICATIONS EUROBASKET 2022

M’Baye nouveau pilier

Bellenger/IS/FFBB
Par Julien Guérineau - 26/11/2020
Arrivé sur le tard en Equipe de France, Amath M’Baye (2,06 m, 30 ans) est devenu un incontournable et a disputé 20 des 22 derniers matches des Bleus.

Dans le calendrier perturbé du basket international, le chiffre est loin d’être anecdotique. Depuis ses débuts en Equipe de France le 30 novembre 2018, à l’occasion d’un déplacement en République Tchèque, Amath M’Baye n’a plus manqué un seul rassemblement des Bleus. Qualifications, préparation, Coupe du Monde, Vincent Collet a systématiquement fait appel à l’élégant poste 4 de Karsiyaka. Mieux, même avec la présence de la cavalerie NBA et Euroleague en Chine, le Bordelais était titulaire dans la raquette, au côté de Rudy Gobert et a ramené une médaille de bronze dans ses bagages.

A Pau, il est le troisième international le plus capé derrière Andrew Albicy (62 sélections) et Mathias Lessort (22) et le seul élément né dans les années 80. "On m’a rappelé plusieurs fois que j’étais le joueur le plus âgé du groupe. Ça commence à m’énerver !" Une nouvelle réalité pour un globe-trotter passé par la NCAA, le Japon, l’Italie et la Turquie. Des voyages qui lui ont permis de découvrir trois des quatre coupes européennes : l’Euroleague, la FIBA Europe Cup et la Champions League, remportée en 2018/19 avec la Virtus Bologne. Une compétition qu’il dispute encore cette saison avec Karsiyaka, actuellement 4e du championnat turc.

Son parcours, nombreux sont les journalistes à le qualifier d’atypique. Interrogé une nouvelle fois sur le sujet à l’occasion du point presse du jour, M’Baye a répondu dans un sourire. "C’est le seul parcours que je connaisse donc pour moi il est normal. Il est atypique pour les autres. Au final c’est une carrière qui me plaît beaucoup." Une trajectoire qui a fini par croiser celle des Bleus dans des circonstances particulières. Appelé pour palier à une blessure il a frappé fort d’entrée (18 pts) et n’a plus quitté le groupe depuis au point de faire désormais partie des leaders. "Mais je suis plus du genre à montrer par l’exemple plutôt que par la parole", précise-t-il avant de souligner que son accession à l’Equipe de France est "un des accomplissements les plus importants de ma vie."